Le TAJP 2013 vu par un ancien « Marron »

…Dans la peau d’un ancien « Marron »

index

Le TAJP 2013 vu par un « Marron » du TAJP 2011

Pour parler de mon passage sur le TAJP de cette année, il faut d’abord remonter de quelques années en arrière, puis revenir en 2011, et parler aussi des cadets. Ayant passé mon PPL à 27 ans, je n’ai jamais eu l’occasion de pouvoir participer au TAJP en tant que Bleu. Mais à chaque édition, que ce soit en laissant l’article de compte-rendu dans Info Pilote ou en voyant passer les récits, en cours de Tour, de certains participants, je réalisais que c’était sans aucun doute une expérience inoubliable, et à chaque fois je regrettais de n’avoir eu la chance de la vivre. DSC07171 Alors quand, en 2011, Jacques Lumbroso, copilote du DC-3 de France DC-3, m’a proposé de les accompagner, Gabriel et lui, pendant la deuxième semaine du tour, pour prendre la suite de mon pote Arnaud qui les aidait pendant la première, j’ai dit oui immédiatement ! Et même si je n’y ai passé qu’une semaine, même si j’étais en marron et non en bleu, j’ai compris, dès la première soirée, à La Roche sur Yon, que ça allait être en effet une expérience incroyable. J’ai adoré chacun des 7 jours que j’ai passé sur le Tour 2011, les rencontres qu’on y fait, les émotions qu’on y partage, et au moment de la dispersion, à Issoire, j’ai ressenti, à chaque envol, un drôle de sentiment. Au point que j’ai décidé de décoller dès que possible, sans attendre le départ du dernier, tellement ce sentiment de parking se vidant petit à petit étant désagréable… Après le TAJP, pour essayer de poursuivre un peu plus longtemps le plaisir, j’ai demandé timidement si je pouvais adhérer à l’association Envolée, et on m’a répondu « Oui, bien sûr ! » J’ai commencé à participer à des événements d’Envolée : soirée d’Hiver 2011, Ferté Alais 2012, puis j’ai aidé à convoyer des cadets de l’air étrangers entre Roissy et leur hôtel à l’été 2012, passant quelques heures très sympas avec eux et créant des liens avec des cadets canadiens, israéliens etc. En 2013, je participe à l’AG d’Envolée en mai et je suis élu au CA, et je convoie à nouveau des cadets étrangers depuis Roissy. J’en profite pour récupérer le trophée Envolée, que je dois descendre à Saint-Brieuc. DSC07219 En effet, n’ayant pas eu la possibilité cette année de participer au TAJP, Arnaud (qui est depuis devenu un de mes copis) et moi avons décidé de participer au Fly In du dernier week-end. Ca me permettra aussi de représenter le CA. On prend un PA28 au club, avec le trophée dans la soute, et direction Saint-Brieuc. Météo assez moyenne sur les derniers nautiques, on envisage même de faire un ILS (on est tous les deux qualifiés IFR et l’avion est équipé, ça tombe bien) avant de pouvoir quand même faire une approche à vue. DSC07284 Tout de suite, on est replongés dans l’ambiance du TAJP. Les dizaines d’avions alignés dans l’herbe, des combinaisons bleues, jaunes et marrons dans tous les sens. Je vais dire bonjour à mon pote Frédéric Normand, dont j’ai fait la connaissance aux Cadets l’an dernier, qui est touriste cette année, et qui est aussi membre du CA d’Envolée. Comme je pleurniche parce que je n’ai pas un beau badge TAJP comme il y a deux ans, Fred me prête le sien. Je me balade parmi les Bleus, m’amusant de leurs regards étonnés quand ils voient le badge, et me présentant « Salut, moi c’est Frédéric ! » DSC07335 Les Bleus jouent parfaitement bien leur rôle d’ambassadeurs de l’aviation légère en montrant leurs avions aux enfants présents pour le Fly In. Je fais la connaissance de la charmante Jennifer, la candidate américaine envoyée par l’AOPA US et chaperonnée par l’AOPA France. Et je découvre le superbe avion de Bastien. Les frais de participation comprennent le repas du midi, pris dans la hangar et qui nous rappellent tous ceux de 2011. DSC07194 Remise des prix, je prends des photos pour Envolée. Beaux discours de deux Jacques. Celui de Jacques Lumbroso, le pilote du DC3, qui rappelle aux jeunes qu’il faut croire à ses rêves pour que, parfois, ils se réalisent, en expliquant qu’il ne se serait jamais imaginé, voici quelques années, aux commandes du superbe oiseau qu’est le DC3. Et celui de Jacques Callies, le directeur d’Aviation et Pilote. DSC07175 Arnaud et moi n’allons pas en rester là, on n’est pas venus juste pour une journée. On retrouve quelques jaunes et marrons dans le DC3 pour un petit apéro, tout en chassant les Bleus qui s’approchent (On n’est pas censés boire d’alcool sur le TAJP, donc on doit être discrets !). Grosse rigolade qui nous rappellent les bons souvenirs du tour précédent. Arnaud et moi squattons le repas du soir, et on part en voiture avec quelques marrons et jaunes pour prendre un verre ou deux dans le centre-ville de Saint-Brieuc. DSC07319 Après une courte nuit, on retrouve la même ambiance que le dernier jour du TAJP 2011. Tous les Bleus partent vers leurs avions respectifs (cette année, l’image d’une volée de moineaux est très appropriée, puisqu’à l’issue du briefing météo, on les a prévenus qu’il fallait décoller vite vite pour partir avant le CB qui approche). Et les décollages se succèdent à un rythme soutenu.   DSC07245 On part à notre tour, on fait un relais radio pour un Bleu qui ne sait plus sur quelle fréquence il est, et retour à Toussus avec un week-end bien plus court que notre TAJP de l’an dernier, mais rempli, en condensée, des mêmes beaux moments de rigolade, d’amitié et de plaisir aéronautique partagé avec d’autres passionnés. Et une petite semaine plus tard, une nouvelle page de mon aventure Envolée avec la rencontre avec les cadets de l’air étrangers

Olivier Monnot

« Marron » sur le TAJP 2011 et convoyeur de cadets de l’air

 

N’oubliez pas d’aller lire le récit : Dans la peau d’un « Bleu »